Appelez-Moi

Pour la plupart des utilisateurs, les médias sociaux sont un moyen amusant de rester en contact avec sa famille et ses amis. Pour les entreprises, il s’agit d’un portail numérique donnant accès à la vie de presque 4 milliards d’utilisateurs actifs de médias sociaux dans le monde. De la publicité payante aux campagnes de reciblage et au marketing de contenu, il n’y a jamais eu autant de moyens de construire une marque, d’augmenter le trafic et d’établir des relations authentiques et durables avec vos clients.

« Alors, combien coûte une campagne de médias sociaux ? »

Selon une statistique courante qui circule sur le Web, le coût moyen d’une campagne de médias sociaux se situe entre 3 000 et 6 000 euros par mois, avec des coûts pouvant atteindre 15 000 euros (parfois bien plus encore). Un peu plus que prévu ? N’oubliez pas que le marketing des médias sociaux ne se limite pas à la publication de photos ou à l’envoi de quelques tweets. Dans cet article, nous allons détailler les coûts d’une campagne de médias sociaux afin que vous puissiez élaborer votre propre stratégie en fonction de vos besoins.

Facteur de coût n° 1 : la portée de votre campagne de médias sociaux

Votre campagne typique sur les médias sociaux peut être divisée en quatre branches principales :

  • Engagement social. Partager du contenu, répondre aux commentaires et aux messages, aimer les publications, organiser des événements numériques et interagir de toute autre manière avec votre marché cible.
  • Création de contenu. Pour avoir du contenu à partager sur vos canaux de marketing, vous devez le créer : livres blancs, communiqués de presse, articles de blog, infographies, vidéos virales, images et autres médias.
  • Publicité payante. De nombreuses plates-formes sociales proposent une forme de publicité payante que vous pouvez utiliser pour générer directement du trafic vers votre entreprise : publicités Facebook, Google AdWords, promotion de pins sur Pinterest, promotion de tweets sur Twitter, etc.
  • Analyse des données. La mesure est la clé de l’amélioration. Vous devrez investir dans l’infrastructure dorsale qui regroupe, suit et mesure les succès et les échecs des trois autres branches.

analyse-campagne-pub

Quelques questions essentielles à se poser

La première étape de tout budget consiste à avoir une vue d’ensemble de votre projet. Dans le contexte des médias sociaux, cela signifie se poser des questions telles que :

  • Combien de canaux de marketing (plateformes sociales) votre entreprise utilisera-t-elle ?
  • Quelle quantité de contenu devrez-vous créer ?
  • Quel type de média (vidéos, articles de blog, images) devrez-vous créer ? Aurez-vous besoin d’une conception graphique, d’une production vidéo ou d’un photographe pour créer des actifs ?
  • Aurez-vous recours à la publicité payante (Facebook Ads, Google Ads, etc.) ?

Plus le rendement que vous souhaitez dans chaque branche est élevé, plus le coût sera élevé. C’est assez simple, non ? Ne vous inquiétez pas, nous en aborderons certains plus en détail dans les sections qui suivent.

Facteur de coût n° 2 : gestion du projet

En gardant à l’esprit la  » vue d’ensemble  » de la dernière section, il est facile de voir comment une campagne de médias sociaux peut avoir un impact direct sur vos frais généraux de gestion. Vous aurez besoin de quelqu’un pour définir les objectifs et les mesures, coordonner le développement des actifs numériques, et élaborer et gérer une stratégie sociale active qui vous garantira un retour sur investissement élevé. Vous aurez probablement besoin de l’aide d’un chef de projet. Cette personne peut prendre la place du capitaine et diriger vos différents efforts, de l’engagement social à la création de contenu, en passant par les campagnes de publicité payante et l’analyse des données, afin de s’assurer que vous obtenez les résultats escomptés.

Facteur de coût n° 3 : publicité organique ou payante

Organique ou payant, c’est un conflit aussi vieux que les réseaux sociaux… Il s’avère que 86 % des spécialistes du marketing associent des tactiques payantes et organiques dans leurs stratégies sociales. Bien sûr, je m’en voudrais de ne pas mentionner que le débat classique est depuis longtemps réglé, du moins pour Facebook. Une étude réalisée en 2014 par Ogilvy a révélé que la portée organique est tombée à 2 % en février 2014. Alors pourquoi les entreprises continuent-elles à investir dans le social organique ? Le plaidoyer. C’est un phénomène uniquement organique où une marque connaît un tel succès que ses clients vont, comme le dit Moz, « crier sur les toits à propos de votre marque, en partageant leurs opinions et leurs expériences avec leurs réseaux. » Qu’est-ce que cela signifie pour vous en 2021 ? Pour obtenir les meilleurs résultats, vous voudrez investir dans les deux.

Tactiques organiques : Marketing de contenu

Dans la voie organique, nous avons le marketing de contenu : si le contenu est vraiment bon, les gens le partageront. Cela signifie que vous devrez prévoir un budget pour le type de contenu que vous souhaitez créer. Vous voulez une vidéo de haute qualité ? Engagez un vidéaste professionnel. Vous voulez de superbes infographies ? Engagez un graphiste de talent. Vous avez besoin d’articles de qualité ? Engagez un rédacteur de qualité.

marketing-contenu-tiktok

Tactiques payantes : Annonces

Coût par clic (CPC), coût par millier d’impressions (CPM), coût par visualisation (CPV), coût par action (CPA), voilà les quatre grandes mesures avec lesquelles vous devrez vous familiariser lorsque vous fixerez votre budget pour vos publicités sociales. Vous pouvez faire appel à un spécialiste du PPC (pay-per-click) pour vous assurer que vous obtenez un solide retour sur investissement de votre budget publicitaire. N’oubliez pas que lorsque vous engagez des talents à distance, vous leur fournissez le budget pour les publicités payantes, qui s’ajoute à leurs honoraires contractuels (s’ils n’ont pas choisi de les inclure).

Facteur de coût n° 4 : l’exécution

Vous avez un site web et vous cherchez à exploiter les principaux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram dans le cadre de votre entonnoir de marketing entrant et de votre système de génération de leads. Vous avez besoin de quelqu’un pour publier du contenu, répondre aux commentaires, liker les posts, contacter les influenceurs et représenter votre marque sur les principaux sites sociaux. Vous pouvez envisager d’engager un responsable des médias sociaux. Il maintiendra votre public engagé avec des informations et des mises à jour pertinentes sur votre entreprise, répondra aux questions et aux commentaires des clients, contrôlera les analyses, répondra aux tendances et gérera vos canaux de marketing social.

Les tarifs horaires pratiqués par les talents à distance varient considérablement, mais entre 45 et 200 euros de l’heure est un bon point de départ.

Facteur de coût n° 5 : mesurer, rapporter, améliorer

L’ensemble de votre campagne de réseaux sociaux doit reposer sur un système robuste d’enregistrement des données analytiques qui permet de suivre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, afin que vous puissiez ajuster vos efforts de marketing et maximiser vos résultats. Comment commencer ? Que votre application soit sur le web ou sur mobile, les API sociales facilitent la gestion de vos analyses de données. Vous n’êtes pas un développeur ? Il existe de nombreux outils, comme Hootsuite ou Sprout Social, qui sont spécialisés dans l’agrégation des analyses de plusieurs plateformes sociales en un seul tableau de bord pratique. Envisagez de faire appel à un analyste de données ayant une expérience des réseaux sociaux pour vous aider à transformer toutes ces données en informations exploitables qui pourront être utilisées pour améliorer votre campagne de marketing sur les médias sociaux.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez mon site ? Partagez ou laissez un petit mot :)