Pour vous faire un rappel, le référencement naturel (ou SEO) est un résultat de recherche présentant les différents sites qu’a indexé Google. Comme pour les annonces publicitaires, les résultats sont classés du plus pertinent pour l’internaute au plus éloigné. Seulement, la décision finale est prise par l’algorithme Google en fonction de nombreux critères.

En effet, pour savoir comment être premier sur Google, cherchez d’abord à savoir comment fonctionne cet algorithme. Bien que se mettant à jour régulièrement pour gagner en efficacité (tous les 3 mois à 6 mois environ), le principe reste le même depuis plusieurs années et évolue en même temps qu’Internet. Une fois avoir compris les critères d’un bon référencement, ce dernier peut se perpétuer très longtemps.

Je vous présente, donc, quelques bonnes pratiques essentielles pour un travail SEO efficace. Au préalable, il faut avoir conscience de ses objectifs marketing. Cependant, le SEO est essentiel pour espérer être premier sur de nombreuses requêtes sur le long terme.

1 - Rédigez du contenu pour "ranker"

La base du référencement naturel : le contenu de vos pages. Donc, il va falloir écrire mais pas n’importe comment. Trouver un rédacteur web c’est très bien ; un rédacteur spécialisé SEO c’est encore mieux.

En ce qui concerne l’écriture, il est recommandé de publier régulièrement du contenu afin de multiplier les chances de se positionner sur un maximum de mots-clés. Même si vos pages sont parfaitement optimisées, il sera préférable de générer de nouvelles requêtes. En effet, vous ne pouvez choisir qu’un seul mot-clé principal par page ou article.

Pour plus de simplicité, je vous conseille de créer d’abord une arborescence pour votre site et faire un plan pour chaque contenu (titres, sous-titres, puces et numéros…). Cela vous permettra de vous organiser par catégorie, mais aussi de faciliter la lecture des robots de Google (obéissants à l’algorithme de Google) qui scannent les sites régulièrement.

Dans la suite de cet article, vous allez voir comment être premier sur Google grâce à l’écriture SEO.

2 - Choisir les bons mots-clés

De nombreux outils gratuits existent sur la toile pour faire votre sélection de mots-clés. Par exemple : Insight Yooda, NeilPatel ou même les suggestions de Google et les recherches associés des internautes en bas des résultats de recherche. Après avoir fait votre arborescence, commencez à faire vos recherches en fonction de la thématique de vos pages et commencez le plan de vos pages/articles.

En termes de performance, il faut éviter de viser trop haut dès le départ. C’est pourquoi il vaut mieux choisir des mots-clés longue traîne avec peu de recherches par mois au début. Une fois avoir atteint un trafic plus conséquent, vous pourrez alors choisir des mots-clés plus recherchés.

Imaginons que vous êtes spécialisé dans le tennis. Plutôt que d’écrire un article à ce sujet (trop large), choisissez « Comment choisir sa raquette de tennis pour débutant ». Par la suite, vous classerez cette article dans la catégorie « raquette de tennis » ou « tennis pour débutant » (suivant l’arborescence de votre site) et ainsi de suite.

3 - N'hésitez pas à varier les médias dans les contenus

Je ne parle pas de se disperser dans l’écriture. Bien sûr, il est crucial de rester concentré sur le sujet principal. L’idée est de varier votre contenu avec des images, des vidéos ou des podcasts (tous libres de droit ou que vous en soyez propriétaire). Mettez-vous dans la peau de l’internaute et vous comprendrez que les visuels suscitent davantage leur intérêt. Un conseil supplémentaire : n’abusez pas pour éviter un poids trop lourd à charger et servez-vous des balises alt, toujours.

Pour le référencement naturel, je vous suggère de découper votre article en plusieurs parties et sous-parties, comme je vous disais plus haut. La composition de votre page doit comporter plusieurs paragraphes avec des phrases courtes et distinctes. Encore une fois, la lecture doit être agréable pour l’internaute. L’ajout de puces et de numéros sera aussi très apprécié par les moteurs de recherche.

Enfin, votre texte doit comporter un champ lexical très vaste afin que les robots comprennent exactement quel est le sujet principal de votre page. C’est ainsi qu’il déterminera un ensemble de requêtes correspondant au contenu de votre page. Voici pourquoi, plus votre texte sera long, et plus vous ajouterez un champ lexical vaste sans vous en rendre forcément compte.

Note : A une époque, les experts SEO (que l’on pourrait nommer les Black Hat SEO) pouvaient encore copier-coller de nombreux synonymes ou termes correspondant à leur mot-clé principal dans leur page sans que le lecteur s’en aperçoive. Une des techniques connues par beaucoup d’experts SEO pour détourner les lois du référencement Google. Dorénavant, l’algorithme a beaucoup évolué et ce type de technique de contournement engendre des pénalités par Google bien sévères…

4 - Travaillez sur les "balises chaudes"

Les zones chaudes ou balises chaudes sont d’autres points à optimiser pour savoir comment réussir à être premier sur Google. Cela regroupe :

  • L’URL de votre page.
  • La balise Title de votre page.
  • La méta description qui est censée apparaître dans les résultats de recherche.
  • Les balises Hn de votre page.
  • Les balises Alt de vos images.

4.1 – L’URL de votre page

L’URL est l’adresse de votre page sur le net. Pour votre référencement, celle-ci doit comporter le mot-clé principal de votre page comme ceci :

https ://hugo-mazurier-escoula.fr/comment-etre-premier-sur-google/ (l’espace entre https et : est volontaire)

A l’inverse, une mauvaise URL pour le SEO pourrait ne pas contenir le mot-clé ou bien serait trop chargée :

https://hugo-mazurier-escoula.fr/author-hugo/date-18-05-2019/page2/

Préférez choisir un nom de domaine qui englobe une thématique bien précise (pour ma part, je n’ai pas fait ce choix pour des raisons stratégiques qui me sont propres). Cependant, vous pouvez gagner quelques « points » dans le classement des moteurs de recherche grâce à cette démarche.

4.2 – La balise Title

La balise title, c’est ce que vous pouvez lire dans les différents onglets des pages. Servant à aider optimiser le référencement d’un article, c’est purement du code informatique basique en HTML que vont lire les robots. Voici où situer la balise title d’un site :

Avec un clic droit sur la page en question, sélectionnez « afficher le code source de la page » et cherchez « <title> » avec CTRL+F.

5 - Utilisez le netlinking pour optimiser son classement

Très complémentaire aux autres points abordés jusque là, le netlinking est la connexion entre diverses pages par des liens. Plus haut, je vous ai conseillé d’organiser votre site par catégories ; le netlinking aura plus de puissance grâce à cette préconisation.

Si le SEO était une recette de cuisine, alors le contenu serait les ingrédients, les balises chaudes seraient les ustensiles et le netlinking serait le four. Cette métaphore est un excellent mémo technique pour l’écriture de votre page. Si votre recette est parfaite, vous arriverez à savoir comment être premier sur Google.

Vous vous doutez bien que l’insertion de liens ne se fait nullement au hasard. Pour commencer, laissez-moi vous présenter 3 étapes d’un bon maillage de liens :

5.1 – La notion de Page Rank

Le Page Rank est tout « simplement » la probabilité de tomber sur votre page en se baladant de site en site. En bref, nous pouvons parler d’autorité. Mais pour en arriver là, ce n’est clairement pas en une page que cela se fera. Comment être premier sur Google est un travail de longue haleine.

C’est la raison pour laquelle il faut se concentrer sur des requêtes larges au début. Les sites avec beaucoup de trafic se positionnent sur des mots-clés beaucoup plus larges avec beaucoup de recherches par mois. Petit à petit, plus vous aurez de pages et plus votre trafic grandira. A partir de ce moment, vous remporterez du Page Rank.

Aussi, au fur et à mesure que vous aurez de nouvelles pages, vous aurez davantage de liens. L’objectif est d’obtenir de bons liens qui pointent vers vos différentes URL. Nous les appelons les backlinks. Pour espérer en avoir de façon naturelle, il suffit d’insérer des liens sortants vers eux. Cela dit, il y a une manière de le faire :

5.2 – La classification par thématique

Il y a quelques années, le Page Rank se faisait manuellement à l’aide d’éditeurs bénévoles. Les sites étaient classés par environ un million de catégories dans des annuaires dits de confiance (comme DMOZ). Puis Google a récupéré toutes les données de ces annuaires, et reprit le même concept en classant les sites sous environ 800 thématiques.

Pour savoir comment être premier dans Google grâce au netlinking, il faudra donc parfois collaborer avec des concurrents dans votre thématique (je l’explique dans mes conseils pour faire connaître son blog). Mais ce n’est guère défavorable à votre business car, vous pouvez faire un échange de liens ou en acheter, par exemple. Sinon, vous avez la possibilité de créer une page sur les raquettes de tennis pour débutants (en reprenant l’exemple d’un e-commerce spécialisé dans le tennis), puis insérer un lien redirigeant vers la page d’un blog destinés aux fans du tennis en général (une page sur les meilleurs joueurs de Wimbledon).

MajesticSEO est un site qui possède un outil extraordinaire permettant d’analyser la qualité et la quantité de vos liens entrants. Ils utilisent quasiment le même calcul que l’algorithme de Google avec le :

  • Trust Flow : Liens de qualités venant d’annuaires de confiance pointant vers votre page.
  • Citation Flow : Mesure la quantité de vos backlinks.

5.3 – Le cocon sémantique ou le maillage interne

N’omettons pas les liens internes dans vos pages ! Ils sont tout aussi importants que tout le reste des bonnes pratiques pour arriver à finir premier sur vos requêtes. C’est à ce moment que l’arborescence de vote site vous aidera à prendre des positions dans les SERP.

Sans conteste, il faut faire comprendre aux robots de Google l’organisation de votre site. Vos pages doivent être reliées entre elles d’une certaine façon. Reprenons encore le cas de votre site sur le tennis :

Vous devez avoir une page principale sur vos produits pour pratiquer le tennis que l’on appellera la page mère. Celle-ci est censée avoir des liens internes pointant vers des catégories comme : « raquettes de tennis », « chaussures de tennis », « vêtements de tennis », etc. Ce sont les pages filles. Entre elles, elle doivent être reliées mais aussi chacune doit pouvoir renvoyer l’internaute vers la page mère. Et ainsi de suite.

cocon semantique pour etre premier sur google

Et encore, je vous conseille de diviser vos catégories en sous-catégories comme : « raquettes de tennis pour débutants », « raquettes de tennis pour intermédiaires », « raquettes de tennis pour confirmés »… Il ne reste plus qu’à suivre le même scénario de page mère, page fille et page soeur.

Comment être premier sur Google : Conseils Bonus

Placez vos liens aux bons endroits

Pour vos liens internes, les spécialistes du SEO conseillent de les placer à certains endroits de vos pages. Un lien vers la page mère aura plus de puissance placé en haut de la page, par exemple.

Ne mettez pas trop de liens

Attention à ne pas mettre trop de liens dans vos articles ou pages. Plus vous en mettrez, plus vos liens perdront du « jus ».

Pas de duplication de contenu !

Ne jamais, Ô grand jamais, faire de la duplication de contenu. Vous aurez le droit à une pénalité Google qui vous classera au fin fond des résultats de recherche.

Optimisez le parcours utilisateur (User Experience)

Privilégiez le parcours de l’utilisateur si votre objectif est la vente de vos produits. Demandez toujours conseil à un professionnel du webmarketing en cas de doute.

Optimisez votre site pour les mobiles

Votre site doit être « mobile friendly ». C’est à dire qu’il doit être rapide, et parfaitement lisible sur tous les supports. Avec Google Search Console, vous pouvez vérifier si l’expérience utilisateur est optimale sur les mobiles.

Mettez à jour régulièrement vos contenus sur votre site

Pour savoir comment être premier sur Google, il faut aussi savoir comment le rester. Pour cela, vous devez régulièrement revoir vos contenus, les médias, les liens qui sont présents. 

Google adore ce qui est nouveau et met en avant les sites qui font des mises à jour régulières en termes de contenu. L’actualisation de ce qui existe en fait partie ! Et l’algorithme si connu, n’hésitera pas à déclasser les contenus trop anciens et qui deviennent obsolètes avec l’évolution quotidienne d’internet.

Conclusion sur comment être premier sur Google

Et je rajouterai que l’optimisation de votre référencement local en figurant sur Google Maps, peut vous apporter de bonnes positions et du trafic pertinent.

Je vous invite à poser toutes vos questions dans les commentaires ci-dessous. J’espère que cet article vous sera utile ! Maintenant, j’espère que vous savez comment être premier sur Google

Hugo Mazurier-Escoula, votre dévoué webmarketer et consultant SEO 😉

Catégories : Référencement

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.