La landing page ou page de destination : c’est la première chose que vos visiteurs voient lorsqu’ils cliquent sur une annonce ou un résultat de recherche. Si vous ne la mettez pas en place correctement, ces visiteurs rebondiront et vous perdrez une conversion. Votre page de destination est votre premier point de contact avec le monde – avec les clients, les clients potentiels, les prospects et tous les autres. Dans la publicité digitale, c’est un point capital pour un freelance en SEA.

Une page bien conçue peut faire la différence entre une conversion réussie et un rebond sur le site. Vous ne pouvez donc pas vous permettre de vous tromper ! Examinons donc quelques bonnes pratiques en matière de landing pages et voyons ce que vous pouvez faire pour optimiser vos pages de destination.

Comment optimiser une landing page ? Qu’est-ce qu’une landing page ?

L’optimisation de la page d’atterrissage fait référence au processus d’amélioration de chaque élément de votre page d’atterrissage pour augmenter les conversions. Au lieu de redessiner l’ensemble de la page en se basant uniquement sur une intuition, vous utilisez des données et des preuves anecdotiques.

Vous pouvez recueillir des informations avant même que votre page d’accueil ne soit mise en ligne. Une enquête auprès de votre public, par exemple, vous aidera à mieux comprendre ce qu’il attend et aime. Cependant, vous ne créerez pas la page de destination parfaite dès le premier jour. Au contraire, vous mettez la page en ligne, puis vous apportez des modifications au fur et à mesure que vous analysez les données et observez votre taux de conversion.

Avant d’optimiser les pages d’atterrissage, identifiez les problèmes potentiels

La plupart des spécialistes du marketing ont procédé à plusieurs tests pour ce rendre compte de ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Rare sont ceux qui créé la meilleure landing page au premier essai et l’évolution du comportement des visiteurs fait que le changement de la page doit être plus ou moins fréquent. Parfois, il vaut même mieux tout changer.

Alors, en premier lieu, vous identifiez les problèmes spécifiques qui contribuent aux faibles taux de conversion afin de pouvoir les modifier. De nombreux outils existent comme Hotjar. C’est une carte thermique (heatmap) qui vous montre où les gens cliquent sur votre page. Ignorent-ils votre appel à l’action ? Se concentrent-ils sur un élément relativement peu important, comme une photo d’archives ?

heatmap hugo mazurier escoula

Voici ce que donne mon heatmap sur ma page d’accueil mobile. Vous pouvez voir les points où des clics ont eu lieu. D’ailleurs, nous pouvons remarquer que les gens ont plus cliqué sur ma barre de menu en haut à droite.

11 techniques à suivre pour optimiser une landing page

1.Gardez vos landing pages simples

Comme pour beaucoup de choses dans la vie, la simplicité est la clé. Vous ne voulez pas submerger vos visiteurs avec du désordre, et vous ne voulez certainement pas les embrouiller avec du contenu non pertinent. Ce que vos visiteurs veulent, et ce que vous devez leur donner, c’est un chemin clair vers le contenu qu’ils sont venus chercher sur votre site. Mettez-vous à la place de vos clients et réfléchissez à ce que vous aimeriez voir lorsque vous arrivez sur votre site Web à partir d’une publicité ou d’un résultat de moteur de recherche.

2.Rendez vos pages de destination uniques

Vos pages de destination ne doivent pas ressembler à n’importe quelle autre page de votre site. Vous devez avoir un modèle spécifique pour les pages de renvoi, moins riche en contenu que le site Web principal. Vous voulez :

  • un logo
  • une police de titre simple et audacieuse
  • une brève explication de l’offre
  • un formulaire de contact
  • une image si nécessaire

3.Simplifiez vos boutons d’appel à l’action

Un bouton d’appel à l’action ne doit pas stresser le lecteur ni l’embrouiller. Faites en sorte que votre offre soit claire, concise et évidente. Il faut que le prospect ait envie de cliquer sur votre bouton grâce à une cette offre convaincante. Et sur votre bouton soyez très simple avec des phrases comme :

  • Demander un devis
  • Inscrivez-vous maintenant
  • Je m’inscris
  • S’abonner (à une newsletter ou un abonnement à des articles de presse)
  • Contacter dès maintenant (pour remplir un formulaire complet)
  • Essayez le programme
  • J’en profite (pour une offre, par exemple)

Et caetera, et caetera… Vous remarquez qu’il n’y a qu’un verbe et un sujet. Vous pouvez tester le verbe à l’infinitif, impératif ou conjugué à la première personne. Tout dépendra de votre stratégie par la suite et l’objectif que vous souhaitez atteindre.

4.N’induisez pas en erreur

Un moyen infaillible d’augmenter votre taux de rebond est d’utiliser des titres trompeurs. Si vous menez une campagne publicitaire et que le titre de votre annonce est « Chaussures de sport pour hommes : 50% de réduction », les visiteurs ne veulent pas voir des chaussures de sport pour femmes lorsqu’ils arrivent sur la page de destination. Vous souhaitez certes que les visiteurs voient les autres offres disponibles sur votre site, mais elles doivent être secondaires. Mettez le contenu principal en avant et au centre. Créez des liens vers le reste.

5.Laissez tomber la navigation

Lorsqu’il s’agit de landing pages, vous ne voulez pas que vos visiteurs soient distraits par autre chose que l’offre pour laquelle ils sont venus. Si vous incluez un menu de navigation, ils risquent de s’égarer, et vous perdrez cette conversion ou ce prospect. Vous pouvez intégrer un lien vers votre page d’accueil dans votre logo, mais c’est tout.

6.Donnez du relief à vos landing pages

Utilisez des couleurs contrastées et veillez à ce que votre appel à l’action (CTA) se démarque vraiment. Vous voulez que le regard de vos visiteurs soit instantanément attiré vers l’endroit où il doit se trouver. Misez sur la partie design et responsive. Vous pouvez utilisez des templates ou des blocs si vous êtes sur CMS et un peu de votre créativité pour personnaliser votre landing page à votre goût.

Voici un exemple de template de landing page que vous pouvez trouver sur WordPress. Après, à vous de personnaliser le contenu pour vous faire connaître avec une bonne notoriété.

7.Gardez la partie importante au-dessus du pli

L’expression « au-dessus du pli » remonte aux journaux. Les articles les plus attrayants étaient placés sur la première page, au-dessus du pli traditionnel du journal, afin que les clients voient les titres et aient envie d’acheter le journal.

Vous pouvez faire la même chose en plaçant les éléments de votre page d’accueil au-dessus du pli numérique (ou ligne de flottaison), c’est-à-dire le point où l’utilisateur doit faire défiler la page pour obtenir plus d’informations, ce qui est plus difficile que jamais maintenant que de plus en plus de personnes utilisent des smartphones et des tablettes.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez utiliser une carte de défilement pour identifier facilement l’emplacement du pli moyen sur différents appareils tout en conservant votre titre, une ou deux phrases brèves du corps du texte et un CTA à l’avant-plan.

8.Formulaires de la page d’atterrissage

Restez simple ! Ne demandez pas aux gens le nom de jeune fille de leur mère, le nom de leur premier animal de compagnie ou leur couleur préférée ! Un nom, une adresse électronique et un lieu (le cas échéant) sont suffisants au départ. Suivez ces 4 conseils :

  • Si votre activité est de type B2B, vous pouvez également demander un nom de société.
  • Seulement si vous parvenez à capter l’attention du client, vous pouvez lui demander de remplir un formulaire plus détaillé, comprenant des informations telles que la fonction, le secteur d’activité, etc. Présenter d’emblée aux visiteurs un formulaire trop compliqué sur votre page de renvoi sera rebutant et augmentera les chances qu’ils renoncent à l’offre plutôt que de prendre le temps de le remplir.
  • Vous devez trouver un équilibre entre ce que vous offrez et le « prix » qu’un visiteur est prêt à payer en termes de temps et de communication de ses données. Si vous envoyez une newsletter aux personnes inscrites, l’adresse électronique ou l’adresse électronique et le nom sont les seuls éléments nécessaires.
  • En revanche, si vous avez un produit ou un service qui nécessite un appel commercial de suivi, vous voudrez plus d’informations pour qualifier le niveau d’intérêt, et parfois, une friction supplémentaire peut réellement aider à éliminer les regards de votre entonnoir et améliorer la qualité des pistes. C’est une question d’équilibre.
  • Pensez à ce que le formulaire soit visible au dessus de la ligne de flottaison

9.Utilisez les techniques de rareté

Ce n’est pas pour rien que les expressions « temps limité » et « quantités limitées » font partie des expressions marketing les plus courantes. La rareté oblige les visiteurs de votre page de renvoi à agir maintenant, car ils savent qu’ils risquent de manquer quelque chose s’ils attendent.

Faites de même sur votre propre site Web en activant soit :

  • Une remise à durée limitée. Exemple : « Obtenez 30% de remise immédiate valable jusqu’au 4 mai » ou « Plus que 3 jours avant la fin de notre promotion ».
  • Un compte à rebours peut ajouter un élément visuel à la rareté. Il indique à vos visiteurs le temps dont ils disposent pour donner suite à une offre.
  • Proposez un aimant à prospects, tel qu’un webinaire en direct, qui ne se reproduira plus jamais.

Dans cette compilation de méthodes pour augmenter ses ventes, retrouvez d’autres exemples de techniques de rareté.

10. Ajoutez des témoignages pour aider à convertir les utilisateurs indécis

Je suis un grand fan de la preuve sociale. Je veux que les gens sachent que d’autres entreprises ont utilisé mes produits et services. De plus, je veux faire savoir que je les ai aidés à obtenir des résultats fantastiques.

Les témoignages sont l’un des meilleurs moyens d’y parvenir. Si vous pouvez convaincre vos clients de créer un témoignage vidéo, vous aurez un avantage sur la concurrence. Les citations fonctionnent bien aussi, à condition d’utiliser le nom complet du client – et idéalement une photo.

11. Effectuez des tests A/B

Enfin, le dernier conseil pour optimiser votre landing page est d’effectuer des tests A/B (comment pour les newsletters que vous pouvez tester avant d’envoyer). Pensez à n’effectuer qu’une seule modification à la fois (changement du texte de l’appel à l’action), et pas toute la page. Attendez quelques jours pour analyser les résultats, puis recommencer jusqu’à trouver la meilleure landing page. N’oubliez que le but final est d’améliorer le taux de conversion.

Si vous modifiez plusieurs éléments, vous ne saurez pas lequel a eu un impact sur la différence de conversions entre les deux variantes.

Pourquoi ma landing page ne convertit-elle pas ?

Les pages d’atterrissage ne parviennent pas à convertir pour de nombreuses raisons, mais le coupable est souvent une mauvaise compréhension de ce que veut le prospect. Si vous ne pouvez pas anticiper les désirs, les besoins ou les attentes des visiteurs de votre site Web, les taux de conversion en pâtiront.

Découvrez les 7 raisons pour lesquelles votre landing page ne convertit pas – et comment les résoudre :

  1. Les visiteurs ne vous font pas confiance
  2. Vous avez trop de distractions
  3. Vous parlez trop
  4. Vos messages ne correspondent pas
  5. Votre CTA est nul
  6. Vous ne créez pas d’urgence
  7. Votre offre n’est pas assez intéressante

1.Les visiteurs ne vous font pas confiance

Lorsque vous envoyez des visiteurs vers un formulaire de capture de mails, vous leur demandez de vous donner quelque chose de personnel – même s’il ne s’agit que de leur adresse électronique. Donneriez-vous votre adresse électronique à un parfait inconnu ? Je pense bien que non…

Vous devez créer une connexion avec vos visiteurs et faire en sorte qu’ils vous fassent confiance avant de leur demander quelque chose.

La solution : Utilisez la preuve sociale

Les témoignages vidéo et les évaluations sont des moyens puissants d’instaurer la confiance. Pour les évaluations, utilisez les badges de sites d’évaluation fiables comme Trustpilot ou les avis Google. Montrez aux visiteurs comment des personnes comme eux ont bénéficié de votre produit ou service. Les témoignages clients sont très importants.

2.Vous avez trop de distractions

Est-ce que votre page a :

  • Une barre de navigation ?
  • Des liens en ligne (qui donnent aux gens une raison de partir avant de se convertir) ?
  • De multiples CTA ?

Débarrassez-vous de ces éléments. Tous ces éléments. Vous vous heurtez à la loi de Hick : plus vous offrez de choix aux internautes, plus ils mettent de temps à prendre une décision – et ils peuvent même quitter votre page sans cliquer sur quoi que ce soit.

La solution : Concentrez-vous sur une offre

Choisissez une seule offre pour votre landing page. Une offre signifie un seul objectif : amener les visiteurs à convertir. Faites en sorte que chaque élément de votre page de renvoi contribue à cet objectif. S’il ne contribue pas à cet objectif, supprimez-le.

Vous avez plusieurs offres pour plusieurs publics ? La personnalisation du site Web permet de présenter une offre unique à différents visiteurs de la page.

3.Vous parlez trop

Vous voulez peut-être écrire un grand roman pour rentrer dans chaque détail de vos offres et de votre activité. Votre page de destination n’est pas l’endroit idéal. Trop de texte rend votre page longue, ennuyeuse et difficile à lire, surtout si vous utilisez du jargon incompréhensible par vos cibles.

Votre texte doit permettre aux internautes de comprendre facilement pourquoi ils doivent cliquer sur votre appel à l’action.

La solution : Simplifiez votre texte

Faites en sorte qu’il soit facile à comprendre ! 79 % des gens parcourent une page web plutôt que de lire chaque mot. Posez-vous la question : Si je scanne ma page de renvoi pendant 8,25 secondes, mon appel à l’action – et son avantage – sont-ils clairs ?

Rendez votre page de renvoi plus facile à parcourir :

  • Utilisez des listes à puces (comme celle-ci !)
  • Utilisez des titres et des sous-titres pour souligner l’avantage de la conversion.
  • Utilisez des images et/ou des vidéos pour mieux faire passer votre message.

4.Vos messages ne correspondent pas

Le ton, le langage et la conception de votre page de renvoi doivent correspondre à votre annonce. (C’est ce que l’on appelle la « correspondance des messages ».) Sinon, les gens rebondiront directement sur votre page de renvoi parce qu’elle leur semblera peu familière et incohérente.

La solution : Soyez cohérent

Reprenez le thème et l’appel à l’action de votre publicité, de votre e-mail ou de votre message jusqu’à l’autre côté du clic. L’adéquation des messages signifie également ne pas envoyer tout le trafic vers la même page de destination.

Des études montrent que les entreprises ayant 10 à 15 landing pages ont tendance à augmenter les conversions de 55 % par rapport à celles qui ont moins de 10 landing pages. Et celles qui ont plus de 40 landing pages augmentent les conversions de plus de 500 %. Faites en sorte que votre landing page soit spécifique à chaque annonce ou campagne.

5.Votre appel à l’action est nul

Ici, je veux parler du contenu que vous mettez en avant et non pas du bouton pour cliquer. Néanmoins, la plupart des appels à l’action sont bien trop vagues et ne comportent aucun explication :

  • « Télécharger maintenant »
  • « Acheter maintenant »
  • Ou le pire : « Soumettre »

Gardez cela pour vos boutons d’appels à l’action et pas l’inverse. Ces CTA ne donnent aucun détail sur ce qui les attend, ils ne résument pas l’offre. Votre visiteur n’a aucune idée sur ce qui va changer réellement au niveau de ses besoins s’il n’a pas de texte explicatif avant de cliquer sur le bouton. Pourquoi vous donnerait-il ses informations s’il ne sait pas clairement ce qu’il obtiendra en retour ?

La solution : Suivez les meilleures pratiques en matière de CTA

Voici 3 points à suivre pour créer des CTA qui donnent envie de cliquer :

  1. N’ayez qu’un seul CTA. Si vous ajoutez trop de liens, les internautes pourraient décider de ne pas cliquer du tout. (Le phénomène psychologique derrière cela s’appelle la paralysie de l’analyse).
  2. Faites ressortir votre bouton CTA avec des couleurs contrastées.
  3. Faites en sorte que votre CTA soit spécifique aux avantages de votre offre. Si votre offre de contenu est un ebook d’optimisation de page de renvoi, ne vous contentez pas de dire « Téléchargez maintenant » ou « Obtenez l’ebook ». Utilisez plutôt un langage percutant : « Découvrez les meilleures pratiques en matière de pages de destination » ou « Augmentez vos taux de conversion ».

Ensuite ajouter votre bouton d’appel à l’action qui lui doit comporter une phrase simple comme vu précédemment.

6.Vous ne créez pas d’urgence

Votre offre semble intéressante, mais où est l’urgence ? Ils n’ont pas besoin de l’obtenir maintenant, ils peuvent toujours revenir plus tard… n’est-ce pas ?

Mais si les gens partent maintenant, ils ne reviendront sûrement pas. Leur première visite sur votre landing page sera probablement la dernière, et vous devez donc les convertir maintenant.

La solution : Inciter à agir immédiatement

Les échéances incitent les gens à agir, alors utilisez-les pour créer une certaine urgence ! Pour que l’urgence fonctionne en tant que technique de persuasion, vous devez convaincre les gens qu’agir maintenant est la meilleure option pour eux. Pour que cela fonctionne, utilisez :

  • Des offres à durée limitée : « Disponible uniquement pendant les prochaines 24 heures ! » (Un compte à rebours fonctionne très bien ici).
  • Des rappels à durée limitée : « Inscrivez-vous dans la prochaine heure pour recevoir un essai gratuit ».
  • La rareté des actions : « Il ne reste que 5 places pour le webinaire ! »

7.Votre offre n’est pas assez intéressante

Vous pouvez avoir la landing page la mieux conçue avec le meilleur texte du monde, mais si personne ne veut de votre offre, vous ne convertirez aucun visiteur.

Cela se produit lorsque vous mettez en avant votre entreprise ou votre marque au lieu des avantages spécifiques que vous offrez à vos clients. Votre contenu et votre offre doivent avoir pour but de fournir de la valeur, et non de vendre votre entreprise. Vous devez renforcer votre crédibilité et mettre en avant votre expertise avant d’essayer de vendre quoi que ce soit aux visiteurs de votre landing page.

La solution : Mettez-vous à la place de vos clients

Imaginez que vous visitez votre page de destination pour la première fois, sans rien savoir de ce que fait votre entreprise. Posez-vous la question suivante :

  • L’offre vous inciterait-elle à vous inscrire ?
  • Quel avantage clair les gens tireront-ils de votre offre ?
  • Y a-t-il des incitations supplémentaires pour votre appel à l’action ?

Répondez aux questions ci-dessus pour créer une offre convaincante pour vos visiteurs. Ne vous contentez pas d’une page de renvoi générique « Inscrivez-vous maintenant ». Votre offre attrayante peut inclure :

  • Un contenu réservé (comme le téléchargement gratuit d’un ebook)
  • L’accès à un événement exclusif
  • Un webinaire sur un sujet pertinent
  • Un devis ou une consultation gratuite
  • Un essai gratuit ou une démonstration de votre produit

Conclusion sur comment optimiser une landing page

A présent, vous devez tout savoir sur comment optimiser une landing page. Rappelez-vous qu’une landing page se travaille régulièrement pour améliorer son taux de conversion et qu’elle doit être spécifique à une seule offre à la fois. Surtout si vous créez des campagnes Google Ads ou Social Ads comme sur Facebook.

Aussi, je vous conseille de ne jamais mélanger landing pages et autres sources publicitaires annexes comme ce que l’on peut trouver dans la monétisation de son site internet.

N’oubliez pas d’utiliser divers outils pour voir comment se comportent votre trafic sur vos différentes landing pages et pensez :

  • Simplicité
  • Design
  • Appel à l’action
  • Offre unique

Hugo, votre freelance SEA sur l’optimisation des landing pages.

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.